• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Il neige sur la France

    Il neige sur la France

  • août 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Commentaires récents

  • Liste des articles

    • Album : Noël en Floride
      <b>christmas familygroup</b> <br />

Retour de rencontre

Posté par ENO filles le 13 juin 2010

tableaufilles3.jpg

Compte-rendu du séjour à La Valérane  Du mardi 8 au jeudi 10 juin 2010 

Les vacances du blog approchent. Je vais donc me dépêcher de rédiger ce compte-rendu à l’attention des absentes. Car après la fête il est dur de se remettre à l’écriture. Alors j’y vais. 

Première impression? Réussie. Chaque année l’amitié se renforce et les retrouvailles se font plus chaleureuses.

Et pour vous remémorer ces précieux instants, voici quelques petits albums, bandes- annonce du film de la rencontre que vous ne découvrirez qu’en 2011

 Après un petit retard du « Chef » 2010, moi en l’occurrence, qui a déclenché diverses réactions en fonction des personnalités et que je ne commenterai pas ici, le groupe, tronqué de quelques amies défaillantes pour cause de santé, a vite retrouvé sa forme et son exubérance naturelle en attendant le premier repas. 

Carqueiranne
Album : Carqueiranne
1er jour au Centre
29 images
Voir l'album

Pas vraiment la « Grande Bouffe » mais après tout nous n’étions pas là pour reprendre les kilos que chacune s’évertue à perdre avant le déshabillage estival. Donc passons sur le sujet. Bien qu’un peu fatiguées, les voyageuses lointaines n’ont cependant pas boudé la traditionnelle séance-vidéo de souvenirs sur la rencontre 2009 à Vinon-sur-Verdon. Ni la soirée au bord de la piscine ainsi que quelques pas de danse avant de regagner nos chambres au confort très varié. Ainsi les primo-arrivantes ont pu bénéficier de chambres agréables avec vue mer, tandis que les dernières se sont trouvées confinées dans des pièces sans fenêtres. Bonjour la claustro. Bref il n’y a pas de rose sans épines, d’été sans moustiques et de Paradis sans Enfer. 

Porquerolles
Album : Porquerolles
Deuxième jour
48 images
Voir l'album

Au petit matin, tout le monde se retrouve dans la salle autour d’un petit-déjeuner tout à fait correct. Puis, malgré un vent qui ne faiblit pas, c’est le grand départ pour Porquerolles. La traversée est un peu ballottée et arrosée mais assez rapide pour ne pas provoquer de drames irréparables. Par compte pour caboter autour de l’île, pas question. Une petite promenade dans les sentiers à travers la pinède nous conduit à une plage modérément abritée où, vu la médiocrité du panier-repas, nous satisfaisons sans trop d’enthousiasme nos appétits. Encore une fois nous mangerons pour vivre mais nous ne vivrons pour manger. Un peu de repos, allongées sur le sable pour les unes, une promenade au bord de l’eau en quête de trésors variés pour les autres, et nous reprenons le sentier vers le village. Une tournée-café dans un bar aux sièges vermillons très « Sénéquier de Saint-Trop », quelques rares boutiques ouvertes où certaines trouvent le moyen d’utiliser leur pouvoir d’achat de retraitées pour des babioles et des colifichets… « Ah qu’elles sont jolies les filles de mon pays !!!!  » Un dernier rassemblement et c’est le retour au gîte.

Le bateau, poussé par le vent franchit la distance en un temps record cependant que quelques vagues assassines nous arrosent complaisamment. 

Adieu les jolis foulards, adieu tous les brushings. 

Avant la grande fête, on se retrouvera, 

Devant  nos miroirs à réparer les dégâts 

A reprendre un peu de Chic et d’élégance 

Avec même une pointe d’extravagance. 

Et on recommence.

La dernière séance
Album : La dernière séance

14 images
Voir l'album

Petits gâteaux faits maison, champagne,

et pour moi des cadeaux.

Et comme un rien m’habille, N° 5 fera l’affaire :

parfum et crème, de quoi commencer l’été en beauté.

Tout ce que j’aime! 

Le cadeau, c’est comme la caresse : il faut le renouveler, on ne s’en lasse pas. Le cadeau est une dimension encore mal définie. Il nous laisse toujours étourdi(e) de plaisir. Il est source d’émotion. Il éloigne les nuages et éclaire les visages. Et le soin apporté à son choix est le reflet de l’intérêt que l’on nous porte.  Merci les filles ! Merci à toutes !

 Et maintenant c’est LA FETE ! Tous les Acadiens, pardon tous les Normaliens et toutes les Normaliennes se retrouvent dans la salle où Jean et ses copains ont préparé le banquet des festivités : spécialités régionales, champagne, mirabelle etc… du beau, du bon, Dubon…net chantait-on dans nos années folles. Et ici, du bon, du beau, des rires et des chansons. 

lesgaronsportraitsnoms.jpg

Jean de sa belle voix susurre quelques airs dont nous devons retrouver titre et auteur. Dur, dur pour nos mémoires encombrées de souvenirs enfouis. Mais il y a toujours un gagnant. Et l’équipe de Charlette remporte la bouteille de champagne.  Tout ça nous met en joie et les premiers couples s’élancent sur la piste pour des danses joyeuses et endiablées.

Soirée Rockn roll
Album : Soirée Rock'n roll
Age de bois et tête tendre
28 images
Voir l'album

Aïe ! Aïe ! Mes articulations et ma respiration ! Le souffle coupé j’arrête mes gesticulations.

 Soudain une apparition ! Un drôle de personnage pénètre dans la pièce. Mais qui donc est-ce ? Une drôle de bonne femme au physique ingrat et à la tenue punky, se plante au milieu de nous présentée avec grâce par notre gracieuse amie Marcelle Victoria. C’est parait-il une instit recrutée au pied levé pour remplacer la titulaire défaillante d’un poste dans une école du XVIème, arrondissement ou siècle, je ne sais pas trop… A voir ! Et nous avons vu et entendu.  

Qui est-elle ? Vous le saurez … dans l’article qui suit…. Pas besoin de cliquer sur cette image. Il faut aller voir plus bas.

autheatre2.jpg

Le bruit attire quelques Anciens du Centre qui attendent derrière la porte une invitation qui ne vient pas. Et pour cause, personne ne les a remarqués, sauf moi, appelée au dehors par un petit problème urgent. Ce régime peu crétois ne convient pas à mon estomac délicat. Mais j’ai d’autres chats à fouetter que de penser à les convier. Plus légère je reviens et me catapulte dans la foule en délire qui trépide sur la piste. 

Deux heures du matin, si je me souviens bien. Il est temps de maîtriser son énergie et de remballer les provisions. Nos lits nous accueillent les draps ouverts. Une petite douche nous remet les idées en place et rafraîchit nos pieds enflammés. J’ai oublié la chambre sans fenêtre et m’endors dans les bras de Morphée pour quelques heures de repos bien mérité.

 Le matin arrive très vite. Les valises sont faites. Le petit-déjeuner avalé, les garçons envolés, une ultime réunion pour aborder la rencontre 2011. 

Et voici le projet adopté par les présentes, malgré quelques hésitations. Finalement, si l’on aime bien ce que l’on connait, on aime encore plus ce que l’on reconnait :

La prochaine rencontre aura lieu à nouveau Sète, au Lazaret, sans surprise, qui nous a accueilli plusieurs années . Et la ville de Sète est pleine de ressources encore inexploitées à ce jour.

Elle sera organisée par Josette Pastor sous l’aile bienveillante de Michèle Batifol, une pro de l’organisation. Avec elle pas d’imprévus, pas de lecture intempestive, pas d’informatique! Il faut juste adopter la marche à suivre.

Le temps nous ayant paru trop court cette année encore, certaines d’entre nous ont émis le vœu de voir le séjour se rallonger d’un jour. Qu’en pensez-vous?  Ce message s’adresse à celles qui n’ont pu cette année, nous ravir de leur présence.

Les volontaires-blogueuses et non blagueuses sont invitées à se manifester rapidement en commentaire ou par mail en attendant le courrier qui leur parviendra ultérieurement. Pour neuf d’entre nous la journée s’est terminée chez moi, sous les arbres, dans la détente avec le plaisir de goûter à un Margarita maison pas trop alcoolisée – gare aux alcotests- et aux magnifiques omelettes oranaises d’Eliane que j’avais conservées pour cette occasion. Aux copines de donner les étoiles à ce resto improvisé. 

Ce nest quun au revoir
Album : Ce n'est qu'un au revoir
Jeudi 10 juin 2010
10 images
Voir l'album

La séparation s’est avérée difficile mais nécessaire. Nous sommes prêtes à rempiler.

Et encore un grand merci à toutes et surtout à celles qui n’ont pas hésité  à traverser la France pour vivre ensemble ce moment de vie.

Publié dans 2010, Albums, Carqueiranne, ENO, Rencontres, Vacanciel | 12 Commentaires »

 

Amap du bout du Monde |
Comité Ecologique |
le Sou de Livet et Gavet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CLUB VOSGIEN THIONVILLE
| blog-du-cehysterd
| Sauvegarde de Pompignan