• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Il neige sur la France

    Il neige sur la France

  • mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Commentaires récents

  • Liste des articles

    • Album : Noël en Floride
      <b>christmas familygroup</b> <br />

2010 Le 63e Festival de Cannes

Posté par ENO filles le 12 mai 2010

0affiche2.jpg 

Cérémonie d’ouverture du 63e Festival de Cannes 

Du 12 au 23 mai, les étoiles envahissent de nouveau la Croisette. Toujours la même magie, à peine écornée par les guerres intestines, les extravagances, les exigences et la concurrence des multiples manifestations autour du 7e art .  

Au programme, des films, des films, des films, des stars confirmées ou en devenir, des festivaliers affairés, des invités privilégiés et une foule de curieux en quête d’autographes de leurs idoles.

01kristinscotttomas.jpg

le tout sous le regard lumineux de Kristin Scott Thomas

 J’y serai ce soir ou presque 

paule.jpg

Pour la première fois, la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes sera retransmise en direct dans les salles de cinéma avant la projection de Robin des bois (sous réserve de la décision de l’exploitant). J’adore le festival de Cannes, ses actrices et ses starlettes pailletées, ses comédiens élégants et ses journalistes affairés qui tentent  de conserver un semblant de classe au milieu de la fièvre cannoise, de sa foule habituelle d’invités en tenues parfois extravagantes ou un peu trop luxueuses, mais aussi pour son ambiance tranquille et sereine dans la journée. Surtout quand le soleil éclatant en calme les ardeurs.  Mais ce n’est pas le cas aujourd’hui. Alors j’en profiterai davantage à l’abri dans mon cinéma préféré. Et j’aurai même la chance de voir Kristin Scott Thomas l’actrice franco-britannique choisie cette année pour présenter les cérémonies d’ouverture et de clôture du Festival 

Les préparatifs – diaporama 

robindesbois.jpg

* Film d’ouverture - Sélection officielle, hors compétition… Robin des bois du réalisateur : Ridley Scott (Grande-Bretagne -Etats-Unis) 

La sortie du film coïncide en effet avec sa présentation sur la Croisette, en ouverture du Festival. 

Sinopsis (connu et reconnu) 

À l’aube du treizième siècle, à la mort de Richard Cœur de Lion, Sir Robin of Loxley, comte de Huntington se rend à Nottingham, une ville rongée par la corruption et sous le joug d’un shérif de comté despotique qui asservit ses sujets à grands coups d’impôts et de taxes.

Robin Longstride, humble archer au service de la Couronne d’Angleterre, pour affranchir les assujettis du comté, entre en résistance contre le prince Jean, aussi inepte à gouverner qu’obnubilé par son enrichissement personnel.  Il est aidé dans son combat par la belle Lady Marianne et une petite bande de maraudeurs dont les prouesses de combat n’ont d’égal que le goût pour les plaisirs de la vie.  

Basé dans la forêt de Sherwood, le plus improbable des héros et ses alliés se lancent à la défense de leur peuple menacé par une sanglante guerre civile et s’emploient à redorer, une fois encore, le blason de l’Angleterre.

Stars attendues à Cannes   

Russell Crowe, Cate Blanchett et les Frenchies Léa Seydoux et Jonathan Zaccaï. 

Pour les autres films il nous faudra patienter plusieurs mois…. J’ai toujours regretté que nous ne puissions profiter de ces films en avant-première au moment du festival. 

*La critique Evene, souvent juste: « Balayant l’histoire, Russell Crowe et Ridley Scott opèrent une filiation entre le déclin de l’Empire romain et la période charnière du Moyen Age anglais. De ‘Gladiator’ à ‘Robin des Bois’, c’est toujours un homme en rébellion qu’ils mettent en scène. Au « vengeance » de Maximus, Robin répond « humanisme ».  Ridley Scott filme avec la même intensité les scènes de batailles (en particulier le dernier duel aquatique, magnifié par une lumière éclatante), tout en l’agrémentant d’une « contextualisation » politique bienvenue, entre jeux de cour et de pouvoir et misère sociale. Puisque la figure de Robin des Bois a été rebattue au cinéma, c’est à la naissance de la légende que s’intéresse cette énième version, différant parfois de l’officielle (origines, mort de Richard Cœur de Lion, rencontre avec Marianne), mais apportant une certaine profondeur psychologique inattendue, donnant ainsi de l’épaisseur à Russell Crowe. Sans verser lourdement dans la romance (se contentant du minimum syndical requis), Ridley Scott donne également une belle place à la méconnue Marianne, transformée en femme forte, indépendante et déterminée. Passons sur une reconstitution parfois hasardeuse, ‘Robin des Bois’ ouvre une nouvelle page de la légende, loin des collants d’Errol Flynn et du brushing de Kevin Costner, mais plus proche de la jupette de « Gladiator » 

Cannes : les films les plus attendus

lesfilms.jpg

Une sélection éclectique  Dix-neuf films en sélection officielle se disputent cette année les faveurs du jury dont trois films français : Tournée de Mathieu Amalric, Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois et La princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier.


Le cinéma asiatique est également à l’honneur avec cinq films sélectionnés : Chongqing blues du réalisateur chinois Wang Xiaoshuai, Outrage du Japonais Takeshi Kitano, Uncle Boonmee who can recall his past lives du Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, ainsi que les films coréens Poetry de Lee Chang-dong et The housemaid de Him sang soo. 

Des valeurs sûres Comme chaque année, il y a les habitués. Plusieurs primés cannois sont ainsi de retour en compétition comme le Mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu, le Franco-Algérien Rachid Bouchareb, le Russe Nikita Mikhalov et deux Palmes d’or, l’Iranien Abbas Kiarostami et l’Anglais Mike Leigh. Sans oublier son compatriote Ken Loach, invité de dernière minute pour présenter Route Irish. 
 

Du côté des nouveaux venus le Tchadien Mahamat Saleh Haroun, avec Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse, qui permet au cinéma africain de concourir de nouveau à Cannes.   Mais aussi Doug Liman, seul Américain en compétition avec Fair game. 

La sélection continue en effet de bouder le cinéma hollywoodien, puisque ses films sont présentés hors compétition: 

Robin des bois de Ridley Scott,  Wall street : l’argent ne dort jamais d’Oliver Stone et le nouveau film de Woody Allen, You will meet a tall dark stranger

Mais qu‘à cela ne tienne , le cinéma hollywoodien a sa place bien assurée dans le cœur des spectateurs français et dans le mien. Jalousies, histoires d’argent, histoires de nations, histoires d’Ô,… Je ne suis pas sensible à ces « querelles de clochers ». Seul le spectacle m’intéresse. Devant le grand écran, rien ne subsiste que le vertige des images, le jeu des acteurs, la puissance de la musique et les progrès inépuisables de la technique.

Pour en savoir plus sur ces films cliquez sur les titres. 

Tournée   - Des hommes et des dieux  - La princesse de Montpensier - Hors-la-loi  - Biutiful - Outrage  - Copie conforme  - Another year - Fair game   - Soleil trompeur 2 – L’exode - L’arbre - You will meet a tall dark stranger - Wall street 2 -Tamara Drewe -L’autre monde -  Carlos  - Blue valentine L’étrange affaire Angelica  - Les amours imaginaires  - Film socialisme - Rebecca H. - Chatroom Le nom des gens - Copacabana - Rubber - Kirsten Dunst et James Franco  - Un poison violent - Pieds nus sur les limaces- Stones in exile 

Et encore des liens pour vous

 Coup d’envoi Les films les plus attendus Le dossier Cannes 2010  - Le palmarès 2009 Les grands succès cannois Cannes et ses scandales 

Petits quizz ?

Ces stars sont-elles de la même famille ? 

Les vrais noms des stars 

LES METIERS DU CINEMA 

Projectionniste

« La critique est aisée mais l’art est difficile! » A la lecture et à la longueur toujours croissante des génériques on ne peut minimiser le nombre et  l’importance et le rôle de tous ces métiers, de tous ces savoir-faire mis en jeu et accorder parfois un peu plus d’indulgence aux petites erreurs commises.  

En savoir plus ?

Rendez-vous sur linternaute.jpg ou sur evenelogo.jpg   

Opinions 

Evénement culturel le plus médiatisé au monde, quel est votre opinion sur le Festival de Cannes ?

Magique, survolté, ou au contraire?  

ipalme.jpg  Quelques avis d’Internautes sur le Festival de Cannes 

Le festival perd de sa magie ! … C’est une bonne chose pour le cinéma … Écœurante ! … Donnez du plaisir au pauvre ! De la soupe d intellectuels ! … Bof… ! Cannes de plus en plus boiteux ! … De la provoc ! … Ruban blanc : Cannes Blanche … Beaucoup de bruit pour rien ! Heureux événement ! 

Et la votre ? 

Un petit commentaire me siérait…

ecrismoi.bmp 

Merci de ta participation !

paule.gif

theend.gif

5 Réponses à “2010 Le 63e Festival de Cannes”

  1. ENO filles dit :

    « Du 8 au 10 juin , Paule Chadeau et Jean Weingaertner organisent le « festival de cannes » à la Valérane , avec tous les normaliens handicapés ! Les cannes , les déambulateurs ,les fauteuils roulants sont admis !Que Dieu nous prothèse et qu’il bénisse nos camarades ! Si vous n’avez pas connu de miracle à Lourdes , ne désespérez pas , il vous reste Lisieux pour pleurer! »
    Jean Weingaertner – promo 56

    Dernière publication sur ECOLE NORMALE DE FILLES D'ORAN VOLET 1 : article supprimé

  2. Maurice Calmein dit :

    IMPORTANT!
    Il va aussi y avoir à Cannes des événements « hors concours », comme le prouve ce communiqué du Cercle algérianiste:
    MOBILISATION NATIONALE CONTRE L’INSTRUMENTALISATION DU FESTIVAL DE CANNES PAR BOUTEFLIKA ET LE F.L.N. ALGÉRIEN
    « Hors la Loi », le film algérien de Rachid Bouchareb sera projeté le 21 mai prochain
    dans le cadre de la sélection officielle du festival de Cannes.
    Ce film encensé, avant même sa sortie par les élites cinématographiques bien pensantes et les historiens idéologues partisans de la repentance, affiche selon son auteur, une ambition : celle de rétablir la vérité historique sur la guerre d’Algérie.
    Cette vérité consiste en fait à tronquer l’histoire et à nier la réalité du massacre des européens d’Algérie, comme fait générateur des événements de Sétif le 8 mai 1945.
    Loin de n’être qu’une simple oeuvre cinématographique faisant place à la libre adaptation d’un cinéaste, il s’agit bien d’un film de propagande s’inscrivant dans le sillage de la démarche revancharde contre la France des autorités d’Alger : derrière Bouchareb, c’est en fait Bouteflika et le F.L.N. algérien qui inspirent ce film.
    Comment en serait-il autrement pour un film sélectionné officiellement par l’Algérie à l’heure même où l’Etat algérien vient de réaffirmer sa volonté de contrôler l’enseignement et l’histoire de la guerre d’Algérie ?
    A quand un film projeté à Alger et cofinancé par les États Algérien et Français sur le massacre des Harkis et les enlèvements des européens d’Algérie ?
    C’est la raison pour laquelle face à ce négationnisme et cette volonté d’imposer, au travers d’un film une pensée dogmatique, le Cercle algérianiste appelle tous ses adhérents et amis à se mobiliser et à participer à la manifestation nationale de protestation le :
    vendredi 21 mai 2010 à 12h00 au Monument aux Morts de Cannes
    Thierry Rolando
    Président national du Cercle algérianiste

  3. ENO filles dit :

    Merci de votre commentaire Maurice. Bien que ce blog n’ait pas de vocation politique, nous sommes pour la plupart présents sur ce blog des Européens d’Algérie et nous avons tous plus ou moins vécu ces événements, de près ou de loin. certains de trop près hélas! Bien que fan de cinéma, art estimable tous les pays et de tous les événements qui s’y rattachent, ainsi que de la liberté d’expression en général je pense qu’il est indispensable de ne pas permettre sans réagir à d’autres pays le contrôle de l’Histoire et celui de son enseignement dans notre pays.

    Dernière publication sur ECOLE NORMALE DE FILLES D'ORAN VOLET 1 : article supprimé

  4. Serge BETETA dit :

    Ces jours-ci, un film va être présenté et soumis au jury du Festival de Cannes pour une éventuelle distinction.
    Il s’agit de : « Hors la loi« .
    Ce film, du cinéaste Bouchareb, qui se revendique de 3 natonalités (Fançaise, Belge et Algérienne) sera présenté (c’est très important),sous la bannière ALGERIE.
    Son financement a été assuré (pourquoi ?) à 50% par le ministère de la culture FRANCAIS.
    Il n’a pas encore pu être visionné mais son auteur ne cache pas le but recherché, soit, cracher sur la France et sa période pacificatrice et constuctrice au cours de laquelle, de 1830 à 1962 (132 ans !).
    Il attaque d’emblée sur les « massacres de Sétif »après l’armistice.
    Il « oublie » de mentionner que nos ainés avaient déjà créé,à cette époque , de toutes pièces et au mépris de nombreuses vies françaises, une région prospère et enviée.
    Pendant des années, elle a apporté à la métropole les céréales, les fruits et nombre d’autres productions essentielles qui nourrissaient les métropolitains affamés par les malheurs de la guerre.Pensons au pétrole qui aurait pu être un apport essentiel à notre économie et dont la recherche et l’exploitation ont fait vivre, à 50% des employés arabes et européens.
    Certes, il reste quelques zones d’ombres sur les évènements qui obscurcissent encore cette sale période, encore plus sale en métropole avec les dénonciations, collaborations et autres exactions.
    Mais a-t-on fait la vérité sur les influences des Messali Hadj et consorts de l’époque ?

    Qu’était la « nation » Algérienne à l’époque ?
    Si les français n’étaient pas intervenu contre les tribus rebelles, les Turcs et autres occupants, y aurait- t-il eu un drapeau algérien, banc, vert et rouge brandi à Sétif ?
    Alors, si votre fibre française vous évoque encore un petit quelque chose, prenez votre plume, votre clavier, votre portable, votre téléphone fixe.
    Contactez les journaux avant que ceux-ci, comme d’habitude et par une facilité d »opinion » n’emboitent le pas de notre « intellectuelle de gauche »et ne proclamment les louanges de cette « oeuvre » qui a pour but de salir encore et encore notre pays, la France que la majorité des Algériens rêvent de conquérir pour profiter des avantages qui leur sont offerts.
    Signé: Un petit pied noir, très anonyme mais très reconnaissant envers sa Patrie.

  5. ENO filles dit :

    A propos de « Hors la loi »

    Le film « Hors la loi » présenté à Cannes, Bouchareb calme le jeu

    Je vous renvoie à l’interview du réalisateur qui se défend d’avoir fait un film de propagande.
    Cliquez sur le lien ci-dessous:

    http://lci.tf1.fr/culture/cinema/2010-05/hors-la-loi-un-film-partisan-militant-pro-fln-5859906.html

    Certes les images concernant le massacre de Sétif le 8 mai 1945 sont très brèves et l’on pourrait imaginer aisément que ce n’est que pure fiction si Bouchareb n’en a montré qu’un seul côté, à savoir le massacre des Algériens par certains Français en négligeant le massacre des européens d’Algérie, comme fait générateur des événements.
    Mensonge par omission, désir de sensibiliser les Européens aux souffrances des Algériens dès cette période, est-ce vraiment une manière d’ouvrir le débat et de clore ce triste moment d’Histoire ?
    La justesse aurait été de ne pas s’attarder sur cet événement mais d’en montrer les deux côtés. Ainsi aurait-on pu parler honnêtement de réflexion et de la volonté de l’auteur de rétablir la vérité historique sur la guerre d’Algérie face à ceux qui ne l’ont pas vécue.

    Dernière publication sur ECOLE NORMALE DE FILLES D'ORAN VOLET 1 : article supprimé

Laisser un commentaire

 

Amap du bout du Monde |
Comité Ecologique |
le Sou de Livet et Gavet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CLUB VOSGIEN THIONVILLE
| blog-du-cehysterd
| Sauvegarde de Pompignan