• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Il neige sur la France

    Il neige sur la France

  • avril 2010
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Commentaires récents

  • Liste des articles

    • Album : Noël en Floride
      <b>christmas familygroup</b> <br />

Un papy qui compte a dit

Posté par ENO filles le 2 avril 2010

avatardepapyquicompte.gif Pour lire le commentaire cliquez sur Papy.

(…)

« Dès qu’on parle « gâteaux » et autres friandises, c’est mon esprit qui crie et réveille mon estomac ! Vous le constatez, donc, nourritures terrestres (et, pas toutes encore !) sont, chez moi, étroitement liées aux nourriture spirituelles !

(… )

l’ami François, Rabelais, bien entendu, en m’anatomisant, a vraiment oublié mon cerveau. En ce point vous avez donc raison !

…………Les reins comme un pot beurrier.

…………Le dours (le dos), comme une arbalète de passe.

…………Les spondyles (colonne vertébrale), comme une cornemuse.

…………Le bréchet comme un baldaquin.

…………Les épaules comme une civière à bras.

…………Les bras comme une barbute (capuchon).

…………Les coudes, comme des ratouoires (râteaux).

…………Les mains comme une étrille.

…………Le col comme une salverne (écuelle).

…………La gorge, comme une chausse d’hypocras (filtre servant à passer le vin appelé

…………hypocras).

…………Le menton comme un potiron.

(…)

…………La mâchoire, comme un gobelet

(…)

…………La tête contournée, comme un alambic. »

Attention Papy, c’est arrivé à d’autres… Il ne te manque plus que la musique …

Ya qu’à écouter ça!

cliquez sur les images

ouvrard.jpg  jeanyanne.jpg

En ce qui concerne Jean Yanne, que les bien-pensants coupent avant la fin.

Je ne suis pas responsable de son interprétation un peu olé-olé…

8 Réponses à “Un papy qui compte a dit”

  1. Un Papy Qui Compte dit :

    Paule, la description de Gargantua par Rabelais ne signifiait en rien qu’il était « patraque » bien au contraire puisqu’il avait (pour compléter l’écrit précédent):

    Les oreilles comme deux mitaines.
    Le nez comme un brodequin enté (greffé) en écusson.
    Les sourcils comme une lèchefrite.

    Sur le sourcil gauche, avait un seing en forme de grandeur urinal.
    Les oeilz, comme un étui de peigne.
    Le front comme une retombe (vase de terre rond)
    Les joues comme deux sabots.
    La mâchoire, comme un gobelet.
    Le visage bistorié (taillé. Lire plutôt bistourné : tordu).
    La tête contournée, comme un alambic.
    Les cheveux comme un décrottoir.
    Le poil, tel comme a été dit… »

    Comme tu le constates, le beau gosse, tout pour plaire, quoi !
    Allez, des œufs à la nougatine pour m’aider à passer les Pâques. Je suis sûr que Jeannine, Maryflore, Pescalou, Fabienne -surtout Fabienne-, et toi, seriez heureux de participer ainsi à mon anagogie élévation euh… de l’âme vers les choses spirituelles)

  2. ENO filles dit :

    Papy, je penserai bien à toi lundi quand je savourerai sournoisement, loin du regard furibond de mon diététicien, toutes ces friandises chocolatées tombées du ciel -pas demain, car demain, il va plutôt tomber des cordes, selon la météo. Mon âme est déjà tellement élevée qu’elle risquerait de tomber de haut…rires. Alors je la laisse où elle est et je m’abaisserai plutôt à céder sans honte au chant de ces divines sirènes de la gourmandise et à les ramasser avant de les déguster. Ding! Dong! Ding! Dong! Les cloches ne sont pas avares à la Villa Florian. On dirait même qu’elles se complaisent au-dessus de nos têtes. Et pour cela, je vais avoir de l’aide. Les amateurs n’ont pas l’âge de raison ce jour-là.
    Un petit diaporama des année passées t’en apportera demain la preuve. Mais ces friandises-là ne s’exportent pas.Il faut venir les déguster sur place.
    Il est encore temps pour toi de nous rejoindre!

    Dernière publication sur ECOLE NORMALE DE FILLES D'ORAN VOLET 1 : article supprimé

  3. fabienne dit :

    Paule il faut cesser d’asticoter Papy avec toute cette  » boustifaille »
    Le pauvre ,il risque de faire des cauchemars cette nuit , et rêver d’une avalanche de cloches au-dessus des bosquets , qui libèreraient des poissons, des cloches, des cocottes en chocolat, sans compter que toutes ces petites gateries risqueraient d’abimer ses haies!!!!!!ha!ha!ha!….

  4. ENO filles dit :

    Pauvre Papy tout seul dans sa montagne gelée où meme les cloches n’osent s’aventurer.
    Il est vrai que le soleil ici nous a aussi abandonné.
    Mais Lundi c’est promis, dès que le soleil luit,elles arriveront à tire-d’ailes de Rome ou d’ailleurs, d’Ici ou de Là, et nous ici-bas les attendrons avec nos paniers vides de bonbons.
    Je leur ai préparé un nid douillet dans l’herbe verte et les fleurettes qui ont poussé parmi l’ivraie.
    Bonne cueillette à toi Fabienne,et toutes nos amies silencieuses. Mais je comprends. Pas possible de taper sur les touches avec les mains pleines de chocolat.
    Bonne Fête à tous
    Paule

    Dernière publication sur ECOLE NORMALE DE FILLES D'ORAN VOLET 1 : article supprimé

  5. fabienne dit :

    Tu parles de cueillette chez moi! il a neigé encore cette nuit …l’hibernation continue dans le grand silence ouaté et je n’entendrai même pas les cloches arriver!
    Joyeuses fêtes de Pâques mes amis.

  6. Jeannine Ponceau dit :

    Il n’a pas neigé à Antibes mais c’est bien tristounet. Je crois que les cloches attendront demain pour livrer leurs trésors au chocolat. Et au diable le régime sans…et sans…! Je vous invite à vous laisser aller à la dégustation de ces petites merveilles. Il sera temps d’être raisonnable les jours suivants en s’abîmant dans la lecture d’oeuvres hautement spirituelles, surtout Papy, (et non d’oeuvres païennes et rabelaisiennes comme « Gargantua » voleur des cloches de Notre Dame.Je le cite: « Ce faict, considera les grosses cloches que estoient esdictes tours, et les feist sonner bien harmonieusement. Ce que faisant, luy vint en pensée qu’elles serviroient bien de campanes au coul de sa jument, laquelle il vouloit renvoier à son pere toute chargée de froumaiges de Brye et de harans frays. De faict, les emporta en son logis ».)

  7. Un Papy Qui Compte dit :

    Bien, Jeannine ! On retrouve les « Œuvres de Rabelais » !
    Mais un peu plus loin, dans «La harangue de Maître Janotus faite à Gargantua pour recouvrer les cloches» dans un style que j’aime et qui n’est pas piqué des vers malgré les apparences, on peut lire (traduction faite, mais si on veut l’original, j’ai):
    « Toute cloche clochable en clochant dans le clocher, clochant par le clochatif, fait clocher clochablement les clochants. À Paris, il y a des cloches. La preuve est faite (Ergo gluc)
    Il y aura donc, malgré tout, des œufs et autres chocolateries dans les jardins demain, après l’ignoble emprunt de Gargantua. Mais il avait sûrement à l’idée que les campanes (les cloches) au cou de sa jument lui fourniraient, en ces temps de Pâques, d’énormes sujets en chocolat, superbe dessert, après la dégustation de ses fromages et de ses harengs en compagnie de son père. On ne nous dit pas tout ! :-D

    PS : Je suis persuadé que ces lectures raviront notre chère Germaine. N’est-ce pas Germaine? ;-)

  8. fabienne dit :

    Il n’y a pas qu’à Paris qu’il y a des cloches….
    Quant à Germaine, qu’attend-t-elle pour se manifester? j’espère que les cloches de Los Angeles vont nous la ramener. Ses commentaires acidulés nous manquent.
    Jeanine a fait l’effort de se manifester malgré ses nombreuses occupations et là elle a sérieusement élevé le débat.
    Je suis fière de faire partie de cette confrérie si distinguée
    …ha oui bien sur la Confrérie des becs Fins!

Laisser un commentaire

 

Amap du bout du Monde |
Comité Ecologique |
le Sou de Livet et Gavet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CLUB VOSGIEN THIONVILLE
| blog-du-cehysterd
| Sauvegarde de Pompignan